Ma grossesse au naturel

Ma grossesse au naturel

Je souhaiterais vous partager ici les remèdes et les actions que j’ai mis en place pour apaiser les maux que j’ai rencontré lors de ma grossesse. Il est tout à fait possible d’avoir une grossesse au naturel, je vais donc vous parler de tout ce qui a fonctionné sur moi. Attention, ici je parle d’un accompagnement pour une grossesse non pathologique, qui se déroule normalement !

Ma grossesse qui s’est déroulée « normalement » mais ça je n’ai pu le dire qu’après l’accouchement car ma grossesse n’a franchement pas été idyllique. Dès le milieu du 4ème mois j’ai ressenti des contractions et donc par précaution j’ai été arrêtée. Ce n’est qu’après le 8ème mois qu’on a pu me confirmer que ce n’était pas des contractions de travail et qu’elles n’étaient donc pas une menace d’accouchement prématuré. J’ai souffert de ce qu’on appelle « un utérus contractile » et franchement le mien il était pas détendu du tout… De plus, on aurait pu imaginer qu’avec autant de contractions j’allais avoir un accouchement facile car le corps était bien préparé et bien… non (je sais je spoile la fin de l’histoire). Toutes ces contractions pour finir à terme, déclenchée et en césarienne. Jackpot !!!

Bon bref…ce qui compte c’est que finalement tout va bien.

A part ce petit détail de contractions (qui n’en était pas un pendant 5 mois…), j’ai souffert des maux classiques que l’on peut rencontrer lors d’une grossesse et je vais vous partager ce que j’ai fait pour essayer de passer les étapes sans prendre de médicaments et donc avoir une grossesse la plus naturelle possible.

Lors du premier trimestre

Les nausées…

Dès le début du deuxième mois j’ai souffert de nausées plus ou moins importantes (et je peux vous dire que j’ai pensé très fort au sketch de Florence Foresti qui dit qu’une grossesse c’est comme un lendemain de cuite mais que ça dure 9 mois…). A ce moment là j’avais vraiment peur que ça dure 8 mois car je ne me voyais pas tenir. J’ai donc dans un premier temps fait des séances d’acupuncture (chez un médecin généraliste acupuncteur) et le soir après les séances je me sentais mieux, cela me permettait de faire un repas à peu près normal.

En plus de ces séances, je diluais un jus de citron dans de l’eau (1/2 jus de citron dans une bouteille d’eau de 50 cl) éventuellement avec un peu de menthe fraîche à laisser infuser à froid. Vous pouvez faire la même chose avec du gingembre, j’ai beaucoup de mal avec le gingembre donc j’optais pour le citron mais il semblerait que cela fonctionne bien.

Je faisais tous les jours des infusions de mélisse (3 tasses par jour).

Je prenais également en homéopathie : NUX VOMICA 5 CH (3 granules/jour et 3 granules à la demande quand nausée), TABACUM 5CH (3 granules à la demande quand nausée et malaise), COLCHICUM AUTUMNALE 9CH (3 granules à 10H, à midi, à 16H et le soir quand nausées à cause d’odeurs).

Dès la fin du troisième mois les nausées se sont envolées.

Fatigue…

Un complément qui ne m’a pas quitté, même après l’accouchement, c’est le magnésium marin. C’est un bon supplément pour calmer les nausées (à prendre selon la posologie recommandée du produit choisi) mais surtout pour lutter contre la fatigue.

Anémie en fer…

Le premier trimestre est également le moment où le volume sanguin de la mère augmente, de ce fait, une augmentation du besoin en fer. Votre médecin prescrira des analyses de sang pour vérifier s’il y a besoin d’un supplément en fer ou non. Dans mon cas, l’anémie n’est arrivée qu’au troisième trimestre car j’ai un taux de ferritine qui frôle le maximum.

Constipation…

Dès le premier trimestre la constipation s’est s’installée due à la progestérone qui ralentit les fonctions digestives et aussi surement par un manque d’activité car je passais mon temps à dormir ;). Les probiotiques m’ont aidé (un sachet par jour), vous pouvez en prendre pendant un mois et puis vous arrêtez. Dans mon cas je les prenais plutôt ponctuellement selon mon besoin.

Pour limiter la constipation, j’ai également adapté mon alimentation en favorisant tous les légumes verts cuits. Tous les soirs je prenais une soupe (épinards, cresson, mâche…), des fruits frais de saison et des fruits secs (figues sèches, pruneaux détrempés…). Je laissais 3 pruneaux trempés toute la nuit dans de l’eau de source que je buvais le matin au petit déjeuner.

Et pour celles pour qui il n’y pas de besoin de rester au repos, je conseille d’avoir une activité physique douce telle que piscine, yoga… Il n’y a rien de mieux que l’activité pour enrailler la constipation.

A partir du deuxième mois, il est également bon de prévoir un apport en minéraux et oligo-éléments : vous les trouvez dans les céréales semi complètes ou complètes, fruits oléagineux…

Lors du deuxième trimestre

Problèmes de circulation sanguine…

Dès le deuxième trimestre le bébé prend de plus en plus de place ce qui peut gêner la circulation sanguine. Il est donc conseillé de marcher et encore mieux si vous pouvez le faire marcher dans l’eau (lac, mer…). Dans mon cas étant donné que je ne devais pas trop bouger, je mettais du gel frais (ou douche froide sur les jambes), et je vaporisais sur les jambes de l’eau florale d’hélicryse ou d’hamamélis (que j’avais préalablement mis au frigo).

Reflux gastrique…

En dehors de la grossesse je souffre déjà de reflux gastrique et bien dès que le bébé a commencé à prendre de la place ils se sont accentués. Je faisais donc des infusions de mélisse, menthe et camomille (2 à 4 tasses par jour) et je prenais des amandes entre les repas.

Crampes…

Parfois des crampes peuvent apparaître due à une carence en magnésium et en calcium. Un supplément en magnésium, calcium et vitamine D pourra être prescrit par votre médecin selon les résultats de vos analyses.

Premières vergetures…

Bien-sur il est conseillé de boire d’avantage enceinte, de l’eau de source peu minéralisée de préférence (ex : cristaline…). Cela permettra de bien hydrater votre peau.

Pour éviter les premières vergetures j’appliquais de l’huile végétale de rose musquée (1 à 2 fois par jour) et quand mon ventre a commencé à ressembler à une pastèque je suis passée au beurre de karité et là je peux vous dire que je me tartinais, cela m’évitait aussi de me gratter la peau car quand ça tire… ça gratte. Alors bien-sur que la génétique joue beaucoup dans l’apparition de vergetures mais prendre bien soin de sa peau pendant la grossesse limite les dégâts. Et je peux vous dire que sur moi cela a fonctionné car pas une vergeture n’est apparue.

Lors du troisième trimestre

Varices et hémorroïdes…

Les varices et hémorroïdes peuvent apparaître soit à cause de la constipation ou soit parce que le bébé prend beaucoup de place. Mon conseil dans ce cas c’est de faire comme pour les problèmes de circulation des jambes en faisant des applications d’eau fraîche 2 à 3 fois par jour et d’hydrolat d’hamamélis. Vous pouvez également demander à votre médecin de vous prescrire des bas de contention à porter toute la journée.

Contractions…

Comme je vous le disais, les contractions ça me connaît et franchement il a vraiment fallu que j’apprenne à vivre avec et à les gérer. Donc premier conseil c’est dès que vous ressentez des contractions ou que vous avez un doute il faut voir votre médecin pour qu’il s’assure que tout va bien. Ensuite le deuxième conseil c’est le repos dans mon cas même le repos assise devant la télé ne fonctionnait pas, il fallait que je m’allonge le buste légèrement relevé et là en général mon ventre se détendait. Troisième conseil, la respiration. Faites des exercices de respiration et aussi de méditation. Si vous n’avez pas l’habitude vous pouvez télécharger une application qui vous guidera. Moi je faisais des exercices de méditation 10 min par jour et dès que j’en ressentais le besoin. Le soir je faisais une séance et je m’endormais directement après. La respiration va vous permettre aussi de gérer l’angoisse de la contraction.

Préparation à l’accouchement

A partir du 8ème mois je vous conseille de consulter un ostéopathe afin de préparer le bassin à l’accouchement et parfois aussi de bouger bébé pour qu’il se positionne bien.

A partir du 9ème mois il est bon de favoriser les contractions utérines. Ma recette c’est de faire une infusion de framboisier (60g) + marjolaine (20g) +menthe (10g) . Vous plongez 3 cuillères à soupe de ce mélange dans de l’eau froide, vous portez à ébullition 1 minute puis vous laissez infuser 15 minutes. Vous pouvez prendre 2 tasses par jour (à éviter en cas de contractions précoces ou anormales). Une semaine avant le terme rajoutez 3 clous de girofle.

Vous pouvez également préparer votre périnée en le massant avec de l’huile végétale de rose musquée ou de germe de blé.

Et si vous êtes stressées, vous pouvez faire des séances de sophrologie, cela aide également beaucoup lors de l’accouchement à gérer sa respiration.

Ma prescription en homéopathie pour préparation à l’accouchement était la suivante :

1/ Dès les premières contractions : ACTACEA RACEMOSA 4CH (3 granules tous les 1/4 d’heure) en alternance avec COLOCYNTHIS 4CH (3 granules tous les 1/4 d’heure), KALIUM CARBONICA (3 granules si douleurs lombaires)

2/ Dès les contractions régulières (toutes les 5 min) : CAULOPHYLLUM THALICTROIDES 5 CH ( 1 dose avant le départ à l’hopital), COLOCYNTHIS 12CH (1 dose dans la voiture), ACTAEA RACEMOSA 15CH (1 dose dans la voiture)

3/ Si vous êtes hyper organisées vous pouvez prendre les 3 ci dessus toutes les 5 minutes en salle de travail (moi j’y suis pas arrivée)

Après l’accouchement

Gérez la fatigue au mieux et la récupération du corps en prenant de la spiruline, du pollen frais ou de la gelée royale et du magnésium (OLIGOSOL MAGNESIUM anpoules).

En homéopathie vous pouvez prendre 1 dose d’ARNICA MONTANA 15CH juste après l’accouchement.

Je vous conseille également un mois après l’accouchement de revoir un ostéopathe pour remettre en place ce qui aura éventuellement été déplacé… 😉 mais aussi pour bébé car cela lui sera très bénéfique.

Tout au long de la grossesse et même après l’accouchement vous pouvez souffrir d’infections urinaires, n’hésitez pas à aller sur l’article dédiée aux infections urinaires sur le blog.

Voila vous connaissez tous mes remèdes et astuces, hésitez pas à partager les vôtres et à échanger !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :