Comment booster son immunité ?

échinacée

Si je devais choisir qu’une seule plante à avoir chez moi, ça serait celle-ci : L’échincacée (Echinacea Purpurea) ! Son spectre d’action est très large que ce soit en prévention ou bien lorsqu’une infection se déclare. L’échinacée est une plante très efficace en prévention des infections ORL, pulmonaires, sur les maladies de l’hivers mais aussi en prévention des infections urinaires (pour ce sujet voir l’article dédié; infections urinaires, comment s’en sortir ?) et infections vaginales à levures. C’est également un très bon antibiotique naturel qui permet d’agir dès qu’une infection se déclare (bronchite, pharyngite, et rhino-pharyngite, rhume, angines, grippe…). C’est la plante idéale pour booster son immunité !

Elle peut également avoir un usage topique (qui doit être appliqué à la surface du corps) pour traiter les ulcères chroniques et les plaies cutanées qui guérissent mal.

L’échinacée stimule et renforce le système immunitaire

C’est une plante à prendre en cure ponctuelle (période d’un mois ou deux maximum) à chaque changement de saison par exemple ou bien lorsque que l’on ressent un « coup de mou », puis faire une pause d’un mois minimum pour favoriser son efficacité et éviter de trop solliciter votre système immunitaire.

L’échinacée existe sous beaucoup de formes mais, en ce qui me concerne, ce qui fonctionne le mieux sur moi ce sont les gélules et surtout la teinture mère (teinture mère à éviter pour les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants, et toutes personnes ayant une sensibilité avec l’alcool). Ces produits peuvent se trouver en pharmacie ou herboristerie… Pour ceux qui vivent à Paris, je faisais faire mon flacon de teinture mère à la pharmacie homéopathique générale (pharmacie Benichou) dans le 15ème, des experts des plantes ! (on peut également commander et faire envoyer par la poste). Selon le produit choisi, respectez la posologie journalière conseillée. En teinture mère je prenais 70 gouttes/jour, pour les gélules la posologie tourne autour de 1g/jour.

La prise d’échinacée peut également être associée à des plantes pour détoxifier l’organisme, mais également de miel, de propolis ou gelée royale pour une plus grande efficacité.

Plante à avoir dans ses placards !

Contre indication : l’usage d’échinacée est déconseillé en cas de maladies auto-immunes, tuberculose, leucose, sclérose en plaques, sida et/ou une infection au VIH, lupus, l’arthrite rhumatoïde et chez les personnes diabétiques.